[fr] Plus de nouvelles de Lou

[fr] Plus de nouvelles de Lou

Voila maintenant près de deux semaines que je suis rentré du cap Vert, et, passé le choc du voyage, Loulou commence à aterrir et à prendre ses repères.

Bien évidememment il ne manque de rien, et ne manquera plus jamais de rien.

Do you want to help?

Click the button below and discover all the ways you can help:

How you can help

Quelque part , dans son difficile début de vie,  dans son atroce errance, il aura eu de la chance: celle de croiser un groupe de plongeurs français qui l’ont pris en affection, celle de voir des bénévoles de Simabo venir le chercher, celle de rencontrer Sylvia et Paolo et de reçevoir de bons soins, celle d’être pris en charge par Laginha, rescapé de la rue lui aussi.

Comme ce monde est cruel et seules quelques âmes capables de l’adoucir !

Loulou vient de reçevoir son repas, qu’il a avalé à toute vitesse: steack hâché et croquettes au bison ! Sans compter les gâteaux qu’il a consciensieusement avalé… Il se prélasse sur le canapé et digère tranquillement. Est-ce qu’il songe à son enfance à Porto Novo?

Aux privations d’eau et de nourriture?

Aux dêchets qu’il a dû avaler pour simplement ne pas mourrir de faim?

Aux autres malheureux qu’il a fallu repousser dans une lutte sans pitié pour la vie?

A la violence des humains et à cette maudite voiture qui lui a brisé la patte?

Je n’ai pas la réponse; Probablement qu’il y pense … et qu’il savoure surtout sa nouvelle vie.

Et pourtant qu’il est beau le Cap vert, désertique Sao Vicente, montagneuse Santo Antao baignée de lumière et paradis des touristes , une mortelle beauté pour tant de chiens errants…

La première vision que j’ai eu de Mindelo a été un malheureux chien borgne , squelettique , sans plus aucun poil qui érrait dans la rue dans l’indifférence des gens.

Une amie plongeuse lui a donné à manger et à boire. Il est certainement dans un monde meilleur, maintenant . Puis ce fut Loulou… Et là stop!

Alors que j’écris ces lignes, je dois rendre hommage à ceux qui l’ont sauvé, Paolo et Sylvia qui se battent dans un océan de misère et d’indifférence , un océan d’horreur.

Ils ont reussit, en neuf années de travail acharné (et ce n’est pas un vain mot, je peux en témoigner pour l’avoir vu de mes yeux) à mettre à l’abri de l’horreur près de 80 chiens , dans un refuge près de Lazareto .

80 rescapés des campagnes d’extermination menées par les autorités, de la famine, de la soif, de la mort … Ils vous attendent ! Ils ont désésperement besoin de vous !

Pipocas, Ariel, Nidia, Dennis, Lente, et tous les autres!

De beaux chiens, débordant de vie et d’affection qui sauront vous le rendre au centuple, comme Loulou qui vient de reçevoir ses papiers français et qui me regarde avec des yeux éperdus de reconnaissance!

Alors adoptez, parrainnez, allez au Cap vert chercher votre protégé !!!

Outre le fait de découvrir un pays aussi magnifique que méconnu, avec une mer aux eaux paradis des plongeurs, des randonnées superbes et un peuple attachant, vous aurez gagné un compagnon qui vous en sera éternellement reconnaissant.”

Become a simabo's hero

Join our tribe and get notified about important updates (no spam).
By signing in, you will receive also a special Simabo's hero certificate!
What are you waiting for?

I have read and agree to the Privacy Policy

Leave a Comment

I have read and agree to the Privacy Policy

By using this website, you agree that we may set cookies for purposes such as customising content and advertising. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close